Par Michaelle Inamahoro

Donc tout petit à l’école, as-tu fais la queue à la cantine ? Ta réponse positive m’étonnerait beaucoup – mais m’enchanterait énormément – puisque moi personnellement je n’en ai jamais fait! #ShameOnMe

Ainsi, le désordre régnait dans notre cantine. Y régnaient la loi du plus fort et la loi du plus malin… bref, le faible pendant la petite pause d’une demie heure ne se faisait parfois pas servir…
Aho rero, avec tout ce chaos, comment voulez-vous que moi, qui n’ai jamais fait la queue, puisse me rendre dans un service administratif et y faire la queue? Jamais! Je préfère soit chercher quelqu’un que je connais dans ce service pour qu’il m’arrange l’affaire, soit quelqu’un que je ne connais pas, le soudoyer, et lui offrir une petite enveloppe pour qu’il me serve vite fait bien fait. Très fière de moi j’appellerai mes amis pour leur dire que c’est solutionné, et pour leur proposer, le jour où ils se retrouveraient dans la même situation de m’appeler… “nta so, nzokubariza uwabingiriye”

Moi, n’ayant jamais fait la queue depuis mon jeune enfance, comment voulez-vous que le jour où je prendrai ma voiture pour me rendre à mon travail, sachant que je suis en retard,  je puisse attendre cette file qui n’a pas l’air de bouger sur la Route Rumonge? Non, sans façons! Je préfère me faufiler entre les files, quitte à en créer une 2ème, une 3ème… bref je passerai partout où je puisse passer, dans les sens uniques, sur les voies piétonnes, les trottoirs… de toute manière, tous les chemins mènent à Rome!

Moi, qui n’ai jamais fait la queue à la cantine, comment voulez-vous que je puisse perdre mon temps à faire la queue au cabinet de mon médecin? Ah non, c’est inconcevable que je le fasse! J’ai tellement de choses à faire, sûrement plus importantes que celles des autres qui attendent dans cette salle d’attente… et puis même les bancs sont vraiment inconfortables! Alors non merci, je préfère éviter ça. C’est pour cela que je préfère appeler ce cher ami de famille, ce voisin, cet oncle, médecin qui va pouvoir me prendre à n’importe quel moment quand moi je serai disponible. J’arriverai bien évidemment à son cabinet avec mon air très sûr, je ne prendrai même pas le temps de guetter une place disponible dans la salle car je serai reçu après le patient qui sortira!

Moi, n’ayant jamais été capable de respecter les queues imposées par nos maîtresses à la maternelle pour entrer dans les classes, pourquoi voulez-vous que je la fasse aujourd’hui?

Je me rends compte que tous ces petits éléments auxquels je n’accordais pas d’importance ont donné naissance à certains comportements désagréables et pas très civiques. Ainsi, je me plains plus que les choses ne fonctionnent pas comme je le souhaite, je me dis tout simplement que c’est de l’indiscipline qui a germé de l’absence d’intérêt aux petits éléments de la vie comme faire la queue dès la petite enfance… N’est-ce pas?

Tous à la queueleuleu! #MyBurundianDream

Michaelle vit et étudie à Angers, en France.